fbpx
Retour Publications

« La bienveillance au travail » abordée dans « Le Parisien »

Le Parisien titre ce vendredi : « Entreprises, la bienveillance, ça paie » avec pour sous-titre : « De plus en plus de sociétés mettent en avant cette valeur au coeur de leur management ». Vincent Montgaillard, journaliste au Parisien, revient sur le plus récent ouvrage du docteur Philippe Rodet, La bienveillance au travail, sorti le 14 mars dernier aux éditions Eyrolles.

Un article d’une ampleur inédite

Signe que la bienveillance au travail prend une place de plus en plus importante dans notre société, c’est la première fois que Le Parisien consacre sa couverture à ce sujet. En effet, on constate que le stress augmente d’année en année dans notre société, et en parallèle la motivation s’effondre. Le management bienveillant offre la clé pour résoudre cette difficulté en réduisant le niveau de stress pour favoriser la motivation.

Cinq règles d’or pour générer de la santé et du succès

Le docteur Philippe Rodet a livré à Vincent Montgaillard différents leviers permettant de cultiver la bienveillance dans son entreprise. En exprimant de la gratitude, on réduit les émotions négatives de son entourage, on génère des émotions positives, et en prime on permet à ses proches, ses amis, ses collaborateurs de sécréter de l’ocytocine, une hormone qui protège des effets du stress. En faisant des compliments, on insiste sur ce qui va bien, pour garder l’envie et la motivation de réussir, d’avancer. En félicitant plus qu’en reprochant, on apparaît comme une personne juste, par exemple en prenant soin de faire 5 compliments pour un reproche à la maison. En donnant du sens à la fonction de l’autre, on lui montre son utilité. Le sens est un puissant facteur de protection du stress. Enfin, en fixant des objectifs qui soient des défis possibles, on permet à ses collaborateurs d’entrer dans un état de « flow », ce qui permet une concentration maximale et facilite l’épanouissement personnel.

« 800 Amélie Poulain »

Le journaliste revient dans cet article sur le déploiement du management bienveillant mis en place au sein du Groupe Casino depuis 2014. Le Cabinet Bien-Être et Entreprise, fondé par le docteur Philippe Rodet, intervient dans ce Groupe sous différentes formes, notamment en formant des « bienveilleurs » qui ont pour mission de repérer chez leurs collaborateurs, proches ou amis ceux qui pourraient être en difficulté dans leur gestion du stress afin de les tourner vers un professionnel. Grâce à ses actions en faveur de la bienveillance au travail, le Groupe Casino voit la motivation de ses équipes augmenter, et le stress diminuer !

La bienveillance est au coeur de l’actualité

On remarque aisément à tous niveaux que  le manque d’empathie, de considération et d’écoute entraîne inéluctablement des tensions. La bienveillance apporte des solutions concrètes pour répondre à ces difficultés. Par des conférences, des tables rondes, des newsletters, etc., le choix est grand pour impacter les comportements de ses collaborateurs, et cultiver la bienveillance au travail.

Retrouvez l’article du Parisien directement sur leur site web en cliquant ici.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.