Retour Publications

Ouest-France publie un article sur les bienfaits du co-walking

En début de semaine, Marion Dubois, journaliste pour Ouest-France, a publié l’article « Management. Des réunions en marchant, la nouvelle mode » dans lequel elle reprend les propos du docteur Philippe Rodet sur les atouts du co-walking.

Qu’est-ce que le co-walking ?

On connaît les bienfaits d’avoir une activité physique depuis longtemps. Or, d’année en année, nous avons tendance à faire fi de cette nécessité : nous nous sédentarisons. De plus en plus d’emplois impliquent d’être derrière un bureau du début à la fin de la journée, ce qui n’est pas un atout en terme de santé. Il est alors possible de réaliser certaines réunions en marchant pour la santé de tous !

Il est recommandé de réaliser 10 000 pas par jour 

Ouest-France cite le docteur Philippe Rodet à ce sujet, qui pointe du doigt le manque d’activité physique dans notre société : « certaines personnes marchent moins de 200 mètres par jour ». C’est pourtant un moyen simple de cultiver notre santé, et de réduire notre niveau de stress. Grâce à l’activité physique, on stimule nos aires motrices qui, par l’action d’un réseau de faisceaux nerveux, va limiter la sécrétion d’adrénaline et de cortisol. Il en résulte une diminution des effets du stress.

Des échanges facilités

Un autre avantage au co-walking est de placer tous les collaborateurs au même niveau. Le docteur Philippe Rodet l’exprime ainsi : « on est à égalité, il n’y a pas de hiérarchie ». Les langues se délient, les rapports sont différents, c’est une alternative qui offre donc de nombreux avantages.

Le co-walking en pleine nature favoriserait également la créativité

En plus de favoriser les échanges et de réduire le stress, le co-walking permettrait d’augmenter notre capacité à résoudre des problèmes. En effet, Marion Dubois conclut son article en citant une étude montrant que les personnes immergées dans la nature voient leurs performances s’améliorer de 50% dans la résolution de problèmes ! Les bienfaits sont nombreux, et à portée de tous. Il n’y a plus qu’à se lancer !

Retrouvez l’article original sur Ouest-France en cliquant ici (article réservé aux abonnés).

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.