Retour Publications

L’art et la culture pour nous protéger du stress

Nous vous faisions part en avril 2016 (voir l’article) d’études scientifiques reprises par Femme Actuelle dans un article nommé « L’art, un anti-stress efficace ? ». Les études sur le sujet sont formelles, visiter un musée est très efficace pour faire chuter notre taux de cortisol dans le sang, l’une des principales hormones du stress. 

Une chute de 60% du taux de cortisol

Le professeur Enzo Grossi avait mené ces travaux, il avait alors constaté que les participants ayant passé 2 heures à visiter le sanctuaire de Vicoforte, un monument situé dans le nord de l’Italie, voyaient leur taux de cortisol sanguin diminuer de 60% ! Par ailleurs, 90% des participants déclaraient « se sentir beaucoup mieux » à l’issue de la visite. Le bilan est donc clair, il est bon, en période de tension, de se rendre au musée pour flâner et découvrir des oeuvres artistiques.

Des visites de musée remboursées au Canada pour les patients stressés ! 

C’est une première mondiale d’après les instigateurs de ce projet. Cette initiative est le fruit d’une alliance entre le Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM) et les Médecins Francophones du Canada (MFdC). À compter du jeudi 1er novembre 2018, les médecins membres de cette association pourront prescrire à leurs patients une visite du Musée des Beaux-Arts de Montréal pour 4 personnes : le patient stressé, un autre adulte et deux enfants de 17 ans ou moins.

Une expérimentation d’un an

Dans leur communiqué de presse, les concepteurs de ce programme indiquent que « les prescriptions muséales contribuent au mieux-être et au rétablissement de ces personnes en leur offrant un accès gratuit à un lieu sécuritaire et bienveillant, une expérience enrichissante et relaxante, un moment de répit, ou encore l’occasion de resserrer les liens avec leurs proches ». Cette expérience durera un an.

« Aujourd’hui les médecins prescrivent de l’exercice physique, demain ils prescriront des expériences culturelles »

Nathalie Bondil, la directrice générale et conservatrice en chef du Musée des Beaux-Arts de Montréal en est convaincue, elle déclare : « Au XXIème siècle la culture sera pour la santé ce que le sport a été au XXème siècle ». Elle montre comment le sport était perçu très négativement il y a un siècle, et comment son image a évolué grâce aux études scientifiques. Il pourrait effectivement en être de même pour la culture !

Nous vous communiquerons les résultats de cette expérience dès qu’ils seront rendus publics.

En attendant, pour en savoir davantage sur les actions mises en place par le Musée des Beaux-Arts de Montréal pour le mieux-être par l’art, cliquez ici, et pour retrouver le communiqué de presse concernant cette étude, cliquez ici.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.