Retour Publications

Pour mieux gérer le stress, ActionCo s’intéresse au management bienveillant

ActionCo met en avant cette semaine, dans sa rubrique « Management », les formations au management bienveillant. Le Docteur Philippe Rodet, coauteur avec Yves Desjacques – DRH du Groupe La Poste -,  de l’ouvrage Le management bienveillant, s’intéresse depuis plus de vingt ans aux liens qui existent entre la motivation et le stress. Sa passion pour ce sujet l’a amené à développer une approche permettant d’allier santé et performance : le management bienveillant.

Les leviers du management bienveillant

Véronique Meot, journaliste d’ActionCo, cite dans un premier temps les cinq leviers du management bienveillant permettant d’augmenter les émotions positives : « donner du sens, fixer des objectifs atteignables, offrir un juste niveau de liberté d’action, oser la gratitude, encourager et renforcer le sentiment d’efficacité personnelle », puis les cinq leviers permettant, à l’opposé, de réduire les émotions négatives : « passer du mépris à la considération, de l’incohérence à la cohérence, du manque d’empathie au « care », du pardon à la reconnaissance de ses maladresses, de l’injustice perçue au sentiment de justice ».

Les formations à la bienveillance en entreprise

La journaliste évoque ensuite les différents formats d’intervention du Docteur Philippe Rodet et de son équipe en entreprise : conférences, tables rondes, suivi par emails, etc. Elle précise également qu’il intervient dans le cadre du Master 2 en Management du Commerce et de la Distribution de l’IAE de l’Université Jean-Monnet à Saint-Étienne. Ce Master permet à des managers d’obtenir un diplôme certifiant sur leurs connaissances des bienfaits de la bienveillance.

Véronique Meot s’appuie également sur le retour d’expérience d’Antoine Belot, DRH d’Eugène Perma, qui affirme : « les modes de management traditionnels ne correspondent plus à l’époque actuelle ». En effet, notre monde évolue, et il est essentiel de continuellement se remettre en question pour nous permettre d’agir en adéquation avec notre époque. Antoine Belot dit notamment : « Au lieu d’exiger, les managers doivent donner envie ». En effet, la motivation intrinsèque de nos collaborateurs est essentielle pour que leur envie et leur réussite durent. Le DRH d’Eugène Perma l’a bien compris, et le met en oeuvre dans son entreprise.

L’importance de la communication

L’auteur de l’article conclut sur l’importance d’échanger avec ses collaborateurs, d’expliquer les différents choix de l’entreprise, de donner du sens aux missions demandées aux collaborateurs, et de prendre en considération leur vie personnelle pour leur permettre de mieux se sentir au travail, d’améliorer leur santé, mais aussi afin d’amplifier leurs performances grâce à l’augmentation de leur créativité.

Retrouvez directement l’article de Véronique Meot sur ActionCo en cliquant ici.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.