fbpx
Retour Publications

Le stress rendrait les femmes empathiques et les hommes égoïstes…

Un article paru sur le site « Gentside » le 24 mars 2014 aborde une nouvelle fois les différences de comportement liées au stress selon que l’on soit une femme ou un homme. Cet article fait suite à une étude menée par des chercheurs de l’International School of Advanced Studies de Trieste, en Italie et publiée dans la revue Psychoneuroendocrinology. Cette étude montre qu’ un certain niveau de stress rendrait les hommes plus égoïstes alors que les femmes seraient plus empathiques. Selon Giorgia Silani, l’un des chercheurs, les différents comportements seraient probablement liés à l’ocytocine, une hormone davantage secrétée par les femmes que par les hommes en cas de stress. Giorgia Silani est très clair sur ce point : « Une étude récente montre qu’en cas de stress, les femmes présentaient des taux physiologiques plus élevés d’ocytocine que les hommes« .

L’influence de l’ocytocine sur le stress a été souvent abordée sur ce blog, notamment dans un article du 6 février 2011.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

On vous recommande aussi