Retour Publications

L’entreprise acteur de santé : une évidence pour tous ?

Selon une récente enquête de l’Observatoire Entreprise et Santé Vivavoice-Harmonie Mutuelle, les dirigeants d’entreprise seraient de plus en plus nombreux à se préoccuper de la santé et du bien-être de leurs salariés.

Une perception différente entre employé et employeur

Menée auprès de 1.001 salariés du public et du privé, et 305 dirigeants d’entreprises, les résultats de l’enquête révèlent que 90 % des chefs d’entreprise estiment devoir contribuer à la bonne santé des salariés, contre 82 % l’année passée. Les employés sont quant à eux 87 % à penser que leur employeur doit agir en ce sens. En revanche, 78 % des patrons affirment avoir pris des mesures visant à améliorer la santé et le bien-être des salariés, alors qu’ils ne sont que 39 % à avoir noté des efforts de la part de leur employeur.

Pour 83 % les chefs d’entreprise, les actions visant à améliorer la santé des salariés ont un impact positif sur le climat de confiance, 68 % des salariés étant du même avis. Les dirigeants sont également 82 % à avoir constaté une amélioration de la productivité, soit 6 points de plus que lors du dernier observatoire. En outre, 81 % d’entre eux ont constaté une amélioration de l’ambiance de travail, et 80 % une amélioration de la motivation.

70 % des employés estiment à leur tour que les actions menées par leur employeur ont contribué à l’amélioration de l’ambiance de travail, 69 % d’entre eux déclarent que leur motivation a augmenté, et 68 % affirment qu’ils sont plus productifs.

Le stress : ennemi de la santé et du bien-être au travail

Dans son article sur le sujet, le site « BFMBUSINESS » dénonce le stress au travail comme ennemi n°1 de la santé. « 64% des employés voudraient des actions qui permettent de lutter contre ce fléau. Un management plus à l’écoute de leur santé est souhaité par 51% des salariés sondés. 47 % d’entre eux jugent que l’amélioration de l’articulation entre vie privée et vie professionnelle serait importante, 46 % estiment que leur santé serait améliorée grâce à un réaménagement de leurs locaux, et 43% privilégient la réduction du bruit au travail ».

Du côté des dirigeants, seuls 35 % soutiennent la mise en place de mesures contre le stress au travail. Ils sont 31 % à estimer qu’un management à l’écoute des enjeux de santé serait bénéfique pour les salariés.

Au vu des ces résultats, il semble nécessaire de mettre en place une forme de management bienveillant dans l’entreprise. En travaillant sur la relation humaine par la bienveillance, il est possible de diminuer considérablement le niveau de stress au sein des équipes, de développer la motivation des salariés sur le long terme, et d’améliorer leur santé.

Retrouvez nos articles sur le management bienveillant : « Article Cadremploi » ; « Article Le Figaro » ; « Article Stratégies » ; « Article Les Echos » ; « Article Action Co » ; « Article Les News Eco » ; « Article France 2 » ; « Article Psychologies Magazine » ; « Focus RH 2011 »

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.