fbpx
Retour Publications

L’activité physique contre les effets du stress au travail

L’activité physique aurait une influence positive sur notre niveau de stress et notre état moral. Des chercheurs de l’Université de Bâle viennent de démontrer qu’une condition physique optimale protégerait efficacement des effets néfastes du stress au travail, diminuant considérablement les risques cardiovasculaires.

Stress et risques cardiovasculaires

Des chercheurs de l’American College of Cardiology avaient récemment mis en évidence le lien concret qui existe entre le stress et les problèmes cardiovasculaires. Selon leurs résultats, « des signes de stress dans le cerveau peuvent prévoir de futurs troubles du cœur », démontrant qu’une activité accrue dans l’amygdale – principale zone du cerveau impliquée dans le stress – conduirait à une inflammation des artères, et à un risque plus élevé de crises cardiaques, d’accidents vasculaires cérébraux, et de décès.

L’activité physique contre le stress au travail

Selon une autre étude réalisée par des chercheurs de l’Institut Karolinska de Stockholm, l’activité physique, par un mécanisme indirecte, aurait un effet protecteur des conséquences morales du stress. Cette fois-ci, les scientifiques suisses se sont intéressés aux effets du sport sur le stress au travail. Leurs résultats, publiés dans la revue Medicine & sciences in Sports & Exercice, démontrent que  les travailleurs qui ont une très bonne condition physique se sentent moins stressés dans leur travail. En outre, les sportifs seraient plus particulièrement protégés contre les risques cardiovasculaires liés au stress professionnel.

Pour parvenir à ces résultats, les chercheurs ont mesuré chez 200 employés âgés d’environ 39 ans, les facteurs de risque cardiovasculaires tels que la pression artérielle, l’IMC, ou bien encore le cholestérol.  Dans son communiqué sur le sujet, le site des professionnels de santé « Santé Log » précise que « la forme physique semble ainsi médier la perception subjective du stress. En d’autres termes, parmi les employés stressés, l’étude constate des différences particulièrement importantes entre les personnes ayant différents niveaux de condition physique », les individus stressés présentant des valeurs plus élevées pour la plupart des facteurs de risque. En conclusion, les auteurs remarquent que les personnes stressées ont généralement tendance à éviter la pratique d’un sport, et préconise une activité physique régulière pour contrer les effets du stress sur la santé.

Nous abordions, dans de précédents articles, les effets néfastes du stress sur la santé physique, et les bénéfices de la pratique d’une activité sportive régulière et modérée sur la santé et le niveau de stress : « Stress, colère, efforts intenses et risques cardiovasculaires » ; « Cancer du sein : l’exercice physique contre les troubles de la mémoire liés au stress » ; « Bouger est bon pour la santé et le stress ! » ; « La musculation ou l’aérobique améliore la réaction au stress des jeunes femmes… » ; « Leptine, motivation et activité physique »

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.