Retour Publications

Notre personnalité influencerait notre réaction au stress

Une équipe de chercheurs chinois a publié le 4 décembre un article sur les liens entre notre personnalité et notre aptitude à gérer un épisode de stress aigu.

Ils ont analysé la réactivité cardio-vasculaire, la réactivité de l’axe hypothalamo-hypophyso-surrénalien et le stress perçu chez des participants en bonne santé.

Les tests de personnalité peuvent prédire notre faculté à gérer notre stress

L’extraversion, l’ouverture d’esprit et l’instabilité émotionnelle sont corrélées positivement à une bonne gestion de son stress.

Les résultats montrent que les personnes extraverties ont un taux de cortisol plus faible que les autres et moins d’affects négatifs. L’ouverture d’esprit est également associée à une meilleure gestion de son stress : ces personnes libèrent moins de cortisol en situation de stress.

De façon plus surprenante, être instable émotionnellement est également relié à une meilleure gestion de son stress : ces personnes sont dotées d’un meilleur contrôle de leur rythme cardiaque en situation de stress et d’un niveau de cortisol plus faible.

L’amabilité et le fait d’être consciencieux étaient également testés. Aucun de ces 2 traits de personnalité n’apparaît relié à notre capacité à gérer notre stress.

Les chercheurs ont utilisé le modèle du « Big Five » pour évaluer la personnalité des participants. Cinq dimensions sont évaluées : l’extraversion, l’ouverture d’esprit, l’instabilité émotionnelle, l’amabilité et le fait d’être consciencieux. Ces deux dernières dimensions ne sont, d’après cette étude, pas reliées significativement à notre capacité à gérer notre stress.

Cette étude confirme que nous ne sommes pas tous égaux face au stress. On avait déjà abordé l’influence du sexe, du taux de neuropeptide Y ou encore de l’optimisme sur notre faculté à bien gérer notre stress. On voit ici que les caractéristiques de notre personnalité jouent également. Si vous avez des collègues extravertis ou très francs, ils ont très certainement de meilleures capacité à gérer leur stress. Il peut ainsi être nécessaire de prendre davantage de temps avec vos collaborateurs n’ayant pas ces traits de personnalité.

Retrouvez l’article original ici.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.