Retour Publications

Le stress perturbe le sommeil … un mauvais sommeil augmente le stress

Les résultats de deux études menées séparément par des chercheurs du département de santé biocomportementale de l’Université de Pennsylvanie, révèlent que les facteurs de stress psychosociaux seraient sources de problèmes de sommeil, ces derniers venant à leur tour augmenter le niveau de stress. Un cercle vicieux pourtant éradicable …

Stress et mauvais sommeil

Pour parvenir à ces conclusions, les chercheurs ont rassemblé des données collectées lors de 1 600 entretiens auprès de 102 employés du secteur informatique. Selon leurs résultats, publiés sur le site du Journal of Sleep Research le 23 décembre 2016, les facteurs de stress psychosociaux, tels que les tensions au travail et au sein du foyer, ou le sentiment de ne pas avoir assez de temps à consacrer à la famille ou aux activités personnelles, auraient un impact négatif sur la qualité de sommeil. Difficultés d’endormissement, insomnies, réveils nocturnes, seraient autant de conséquences liées au stress ressenti dans la journée.

En outre, ces problèmes de sommeil viendraient augmenter le niveau de stress pour toute la journée suivante, les employés interrogés décrivant des difficultés à maintenir l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle, fatigue et manque de temps leur empêchant de profiter pleinement de leur famille ou loisirs.

Un sommeil de qualité améliorerait l’état émotionnel

Pour la seconde étude, publiée dans les Annals of Behavioral Medicine le 10 février 2017, les spécialistes ont analysé les réponses de 1 900 entretiens quotidiens réalisés auprès d’employés du secteur informatique. Ils ont ainsi pu constater qu’un sommeil de bonne qualité améliorait l’état émotionnel le lendemain, ce qui permettait aux participants de mieux faire face aux situations stressantes, évitant certains conflits.

Pour Orfeu Buxton, « Le sommeil joue un rôle central dans notre vie quotidienne. Une journée moins stressante et conflictuelle est suivie par une meilleure nuit de sommeil. Cette bonne nuit de sommeil est plus susceptible d’être suivie par une journée de travail moins stressante et moins conflictuelle. Le sommeil est alors une puissante source de résilience lors de périodes compliquées ».

Ces résultats démontrent ainsi l’importance de mettre en place des actions visant à diminuer le niveau de stress des individus, aussi bien dans le contexte personnel que professionnel. Une nouvelle étude citée par le site du journal « Le Figaro », et réalisée par OpinionWay pour Ormex, révèle d’ailleurs que le stress est la principale cause d’un mauvais sommeil chez les français pour 51% d’entre eux, devant le fait de passer trop de temps devant les écrans, et de se coucher à des horaires irréguliers.

Retrouvez nos articles sur le stress et le sommeil : « Stress des étudiants : des conséquences sur leur sommeil » : « Stress et sommeil chez les étudiants » ; « Adolescents, sommeil et stress » ; « Effet protecteur du sommeil contre le stress post-traumatique »; « Travail matinal et troubles du sommeil : des conséquences sur la santé ».

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.