fbpx
Retour Publications

Stress des étudiants : des conséquences sur leur sommeil

Un article paru sur le site de « Pourquoi Docteur » le 21 juin 2016, intitulé « Santé des étudiants : 64% dorment mal à cause du stress », aborde les derniers résultats de l’enquête OpinionWay pour la SMEREP (Mutuelle étudiante).

L’étude, réalisée d’avril à juin 2016 auprès de 1214 étudiants et 771 lycéens, révèle que plus de 10% des jeunes interrogés se considèrent en mauvaise santé, notamment à cause du stress.

Ce sondage montre en effet que 37% des étudiants et 27% des lycées estiment que le stress lié aux études perturbe leur vie quotidienne. Ils seraient ainsi 64% d’entre eux à avoir des problèmes de sommeil (difficultés d’endormissement, réveils nocturnes), et dormiraient en moyenne moins de 6 heures par nuit.

Face à ce mal-être, un étudiant sur dix reconnait avoir recours à des médicaments contre le stress, tels qu’anxiolytiques ou antidépresseurs. « Par ailleurs, plus de 90 % des étudiants et lycéens pratiquent le grignotage à outrance pour compenser ou par gourmandise ».

Nous précisions dans un précédent article que 51% des étudiants déclaraient avoir des problèmes de sommeil début 2016, contre 31% des étudiants en 2011, 25% en 2009 et 20% en 2007. Nous évoquions également une récente étude américaine, qui précisait que les adolescents atteints de troubles du sommeil, ou dont le temps de sommeil est insuffisant, seraient plus stressés que leurs camarades. Au vu de ce cercle vicieux, il apparaît alors primordial que les adolescents se protègent des effets du stress.

Une réaction sur “Stress des étudiants : des conséquences sur leur sommeil

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.