fbpx
Retour Publications

Stress et sommeil chez les étudiants

Un article paru sur le site spécialisé « Studyrama » le 7 mars 2016, intitulé « 1 étudiant sur 2 souffrirait de problème de sommeil dû au stress », aborde les résultats d’une récente enquête SMEREP – OpinionWay.

D’après les résultats de l’étude, 50% des étudiants français souffriraient de problèmes de sommeil liés au stress. Pour 52% des sondés, les études seraient à l’origine de ces troubles, insomnies et syndrome de retard d’endormissement confondus. 15% subissent ainsi des réveils nocturnes, et plus d’un quart dorment moins de 6 heures par nuit.

« Ces troubles du sommeil causent des difficultés d’apprentissage, un manque d’efficacité, des sautes d’humeur. Ils créent un impact sur la santé physique et mentale et peuvent aller jusqu’à une consommation de médicaments ».

En outre, la moitié des étudiants et près d’un quart des lycéens se sont sentis dépassés par le quotidien, ressentant une certaine forme d’abandon. Ils sont parmi eux 7% à avoir déjà eu des pensées suicidaires.

Nous précisions dans un précédent article que 31% des étudiants déclaraient avoir des problèmes de sommeil en 2011, contre 25% en 2009 et 20% en 2007. Nous évoquions également une récente étude américaine, qui précisait que les adolescents atteints de troubles du sommeil, ou dont le temps de sommeil est insuffisant, seraient plus stressés que leurs camarades. Au vu de ce cercle vicieux, il apparaît alors primordial que les adolescents se protègent des effets du stress.

3 réactions sur “Stress et sommeil chez les étudiants

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.