fbpx
Retour Publications

Adolescents, sommeil et stress

Un article paru sur le site du magazine « Top Santé » le 17 janvier 2016 intitulé « Ado : le manque de sommeil favorise le stress », aborde les résultats d’une récente étude menée au Etats-Unis.

Selon les chercheurs de l’Université d’Alabama à Birmingham, les adolescents atteints de troubles du sommeil, ou dont le temps de sommeil est insuffisant, seraient plus stressés que leurs camarades.

L’étude, réalisée auprès de 84 volontaires, âgés de 13 ans en moyenne, révèle que le manque de sommeil, ou un sommeil altéré chez l’adolescent, serait un facteur de stress important, le taux de cortisol – hormone du stress – augmentant dans l’organisme.

En outre, les chercheurs américains précisent que les adolescents qui s’endorment difficilement sont ceux qui se sentent les plus stressés et les plus anxieux au cours de la journée, et ajoutent que « les participants qui avaient un sommeil long mais de mauvaise qualité étaient plus stressés encore que ceux qui dormaient peu, mais bien. Par ailleurs, les jeunes femmes semblaient bien plus concernées que les jeunes hommes ».

D’après l’étude publiée dans la revue spécialisée « Physiology and behaviour », un sommeil réparateur, en particulier en période d’examens, favorisé par une heure de coucher fixe, l’absence d’écrans dans la chambre à coucher, et un rythme de vie adapté (pas de sport ni de substances excitantes après 16h), diminueraient les effets du stress et permettrait d’obtenir de meilleurs résultats scolaires.

Nous abordions dans un précédent article l’importance d’un sommeil de qualité pour atténuer les effets du stress, et évoquions les problèmes de sommeil chez les jeunes, notamment chez les étudiants.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.