fbpx
Retour Publications

Le stress favorise l’émergence d’Alzheimer

Un article paru sur le site de « Pourquoi Docteur » le 14 décembre 2015, intitulé « Alzheimer, le stress chez les seniors favorise le déclin cognitif », aborde les résultats d’une étude démarrée en 1993.

D’après les auteurs de l’étude, les personnes âgées qui ont tendance à stresser ont plus de risque de présenter des signes précoces de la maladie d’Alzheimer. L’équipe conclut en effet que le fait de se sentir stressé augmente le risque de développer un déclin cognitif léger, souvent annonciateur de la maladie.

En outre, le risque de développer un déclin cognitif augmente considérablement lorsque les personnes âgées subissent un haut niveau de stress au quotidien. Les chercheurs précisent qu’au vu des résultats observés, une lutte active contre les tensions du quotidien est nécessaire chez les seniors.

« Heureusement, le stress perçu est un facteur de risque modifiable, ce qui en fait une cible potentielle pour un traitement », souligne le principal auteur de ces travaux, le Pr Richard Lipton.

Parallèlement aux traitements médicamenteux et thérapies cognitives et comportementales qui ont déjà fait leurs preuves, de nouvelles techniques émergent pour prévenir la maladie d’Alzheimer. La méditation de pleine conscience, moins conventionnelle, serait efficace pour diminuer le niveau de stress, et ainsi prévenir un certain déclin cognitif.

Nous avions récemment évoqué l’importance des pensées positives dans la lutte contre l’apparition de la maladie, ainsi que l’influence du stress dans l’émergence de cette maladie neurodégénérative ; notamment au niveau de la démence.

3 réactions sur “Le stress favorise l’émergence d’Alzheimer

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.