F.O. alerte sur le suicide des Fonctionnaires

10 novembre 2009

Selon une dépêche reprise sur le site de L’AGEFI, le 9 novembre 2009, le syndicat FO estimerait que la Révision Générale des Politiques Publiques (RGPP) serait à l’origine de suicides chez les Fonctionnaires.

Pour le syndicat, le stress secondaire aux « réorganisations de services », aux « mobilités imposées », à « l’individualisation à outrance » ou encore à « la pression hiérarchique » serait à l’origine de ces suicides.

Pascal Pavageau, secrétaire confédéral FO, précise que « Les suicides d’agents de l’Etat, ça arrive tous les jours, et les facteurs sont multiples et complexes »… « la nouveauté c’est qu’on constate désormais des suicides sur le lieu de travail ou corrélés par une note ou une lettre laissée (…) mettant en cause les phénomènes de réorganisation ».

Vous aimez cet article ? Partagez le !

Commentaires

2 réponse pour “F.O. alerte sur le suicide des Fonctionnaires”

  1. illapa le 28 septembre 2010 20:17

    En tout cas, dans les cas de harcèlemement moral, ils font tout pour ne pas qu’on le dénonce! Alors après, chacun gère comme il peut!

  2. illapa le 28 septembre 2010 20:26

    J’ai adhéré à F.O. au moment le plus critique du harcèlement que me fait subir depuis trois ans ma chef d’établissement. Un enfer dans lequel elle manipule mes collègues, des parents d’élèves et même, pire, certains élèves. J’ai alerté de nombreuses personnes (inspecteurs) à qui j’ai demandé conseil. Tous se sont retournés contre moi. F.O. m’a conseillé la DRH qui, au lieu de conserver l’entretien confidentiel, en a transmis le contenu à la principale du collège qui a attaqué tous azimut… Congé pour dépression. Nous l’avons rencontrée: elle m’a, devant deux témoins muets, accablée de propos inacceptables… pas de réaction. Qui faut-il alerter? Impossible de le savoir… et seul,on s’enfonce désespérément. Où sont les syndicats qui dénoncent les suicides des fonctionnaires? Aucune réponse aux appels. Aucun soutien… aucun suivi, aucune analyse de dossier, aucun projet.
    Je suis (ou du moins j’étais, car mes moyens d’actions sont devenus presque nuls) un professeur heureux, toujours à l’aise dans ses classes, sans problème, toujours passionnée. Rien ne peut encore me démotiver totalement.
    Mais qui sait ce qui peut arriver? Merci F.O. de trouver des modes d’action efficaces pour sauver les fonctionnaires des conséquences du harcèlement au travail.

Laisser un commentaire





Bottom