Retour Publications

C’est la rentrée, protégez-vous des effets du stress !

Une étude parue cet été, réalisée par l’équipe de Guy Cheron, montre dans quel état d’esprit nous devons être pour exprimer tout notre potentiel. Le Docteur Philippe Rodet a d’ailleurs rédigé une tribune dans Focus RH diffusée aujourd’hui pour valoriser tous les bienfaits de cet état mental.

Protégez vous des effets du stress !

Contrairement à ce que nous pourrions imaginer, ce n’est pas l’activité intellectuelle intense qui va nous mener à la réussite, mais la réflexion, l’analyse et la sérénité.

Cela fait plus de 140 ans que nous savons que notre cerveau produit des ondes électriques. Ces ondes possèdent cependant encore de nombreux mystères.

Voici les différentes fréquences des ondes du cerveau, et l’état d’esprit associé :

  • 0,5 à 4 Hz : Ondes delta, Sommeil profond
  • 4 à 8 Hz : Ondes thêta, Somnolence, hypnose, méditation et certains types de sommeil
  • 8 à 12 Hz : Ondes alpha, État de conscience apaisé
  • 12 à 30 Hz : Ondes bêta, Période d’activité intense, de concentration ou d’anxiété
  • 30 à 40 Hz : Ondes gamma, Activité intellectuelle et mentale intense

L’équipe de Guy Cheron a constaté chez des sportifs de haut niveau qu’en fonction de la fréquence de fonctionnement de leur cerveau, ils étaient plus ou moins performants.

Ce ne sont pas les ondes les plus rapides qui produisent les effets les plus bénéfiques pour notre succès. Seules les ondes de type alpha sont les plus efficaces. Elles correspondent aux ondes émises lorsque le cerveau est au repos, car il possède alors une « meilleure acuité et une meilleure perception de l’environnement sensoriel » d’après Guy Cheron.

Cette découverte va de pair avec les préconisations de Mihaly Csikszentmihalyi, le célèbre chercheur Hongrois en psychologie positive. Il a fait de nombreuses recherches sur l’état de flow, un état généré lorsque nous sommes complètement plongés dans une activité.

L’état de flow est fréquemment généré au travail lorsque nos objectifs sont fixés au bon niveau : suffisamment élevés pour qu’ils représentent un challenge, mais toujours atteignables car dans le cas contraire ils génèreraient du stress qui casserait cet état mental.

Aussi, Guy Cheron constate que les sportifs de haut niveau génèrent ces ondes alpha lorsqu’ils se remémorent leurs succès. C’est une bonne nouvelle ! Si vous remplissez chaque jour votre carnet des petits succès (abordé en détail dans Le bonheur sans ordonnance), tout comme les sportifs de haut niveau, vous verrez votre fréquence cérébrale ralentir, et vous serez plus apaisé et performant !

Les ondes alpha sont donc à la source de l’état d’esprit du succès.

C’est une excellente nouvelle pour vivre la rentrée en toute sérénité.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.