Retour Publications

Impact du stress des enseignants sur les élèves

Un article paru sur le site « Ici Radio Canada » le 28 juin, intitulé « Le stress des enseignants se répercute sur les élèves », aborde les résultats d’une récente étude démontrant un lien entre stress des enseignants et celui de leurs élèves.

Eva Oberle, professeur à l’Ecole de Santé Publique de l’Université de Colombie-Britannique, a collecté 400 échantillons de salive auprès d’élèves de classes élémentaires, et a mesuré leur taux de cortisol, hormone du stress.

Les résultats révèlent un taux de cortisol plus élevé chez les écoliers dont les enseignants ont signalé un syndrome d’épuisement professionnel, que chez les autres. « Il est probable que les enseignants présentant des signes de fatigue ont plus de difficultés à répondre efficacement aux besoins des élèves et à gérer la classe. Tous ces facteurs peuvent contribuer à créer un environnement stressant pour les enfants », indique la chercheuse.

En outre, l’étude démontre que beaucoup d’élèves ressentent stress et anxiété en arrivant en cours, et que certains présentent des troubles mentaux. Les enseignants, déjà stressés par un contexte exigeant, voient alors les cas d’épuisement en hausse au sein de leur profession. « C’est une sorte de cercle vicieux, où les professeurs et les élèves se communiquent leur stress, c’est très contagieux », ajoute Eva Oberle.

Au vu des conclusions, la chercheuse insiste sur la nécessité d’aider les professeurs à surmonter leur stress, et souligne « l’importance d’un environnement éducatif apaisé, pour la réussite et le bien-être des jeunes ».

Nous abordions le stress des professeurs dans un article intitulé « Les enseignants, loin d’être épargnés par le stress professionnel », et évoquions les bénéfices de la motivation intrinsèque sur la réussite des élèves.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.