Retour Publications

En Belgique, le stress multiplie par 4 les arrêts de travail

Un article, publié le mardi 23 juin 2015 sur le site belge « Sud info», aborde l’absentéisme au travail et ses conséquences, chez les employés Belges soumis à une forte pression au travail.
Une enquête menée par SD Worx nous montre ainsi que 15% des salariés s’arrêtent de travailler plus de 30 jours par an, lorsqu’ils sont soumis à un stress important avec des conséquences négatives pour les entreprises. A l’inverse, les employés satisfaits, ne sont que 4% à s’arrêter de travailler.
Plus l’emploi est stimulant et satisfaisant, moins les travailleurs perçoivent du stress !
Un autre constat intéressant et assez logique : plus les employés sont âgés, mieux ils maitrisent leur emploi et moins ils ressentent du stress.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.