fbpx
Retour Publications

Le stress prénatal favoriserait le vieillissement cellulaire

Selon un article paru sur le site « Gizmodo », le 3 août 2011, des recherches menées par l’Université de Californie à Irvine montreraient qu’un stress survenant lors de la grossesse provoquerait une dégénérescence cellulaire prématurée chez l’adulte futur.

Il semblerait que les adultes soumis à un stress prénatal auraient des globules blancs dont les télomères[1] seraient plus courts. Or, quand le télomère devient trop court, il ne joue plus son rôle protecteur et la cellule va entrer en sénescence.


[1] Région non codante de l’ADN située à une extrémité du chromosome

Une réaction sur “Le stress prénatal favoriserait le vieillissement cellulaire

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.