fbpx
Retour Publications

Stress de la mère et psychisme de la progéniture

Sur le site « Guysen News International », un article en date du 28 octobre 2008, aborde une étude réalisée par le Professeur Marta Weinstock-Rosin qui montre l’influence du stress de la mère durant la grossesse sur le psychisme de la progéniture. 

L’étude initiale a été menée sur des rats.

« Les expériences effectuées en laboratoire prouvent que lorsque les rats femelles sont soumises à un stress émotionnel, leur progéniture avait par la suite des capacités de mémoire et d’apprentissage inférieures à la moyenne.

Des symptômes plus élevés d’anxiété et de dépression ont été notés dans leur comportement par rapport à ceux nés d’une mère non stressée ».

« Lors d’une phase de stress, l’hormone délivrée en trop grande quantité atteint le cerveau du fœtus et peut causer des changements structurels et émotionnels ». L’hormone en question est le cortisol.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.