fbpx
Retour Publications

Bienveillance : osons la gratitude…

Bienveillance : osons la gratitude. Il est difficile de parler de la gratitude comme levier de motivation intrinsèque tellement il est simple et facile à caricaturer. « Vous n’allez pas me dire qu’il suffit de dire merci pour changer l’entreprise ». Certes non !

Et cependant… il y a des « mercis » dont on se souvient, qui marquent, qui servent de réservoir où l’on va régulièrement puiser la confiance en l’Humain.

La bienveillance au cœur de l’Afrique

Lorsque, jeune médecin, j’ai effectué des missions humanitaires en brousse, au Burkina Faso, j’ai eu la chance de recevoir de très beaux « mercis ».
A titre d’exemple, un homme âgé demande un jour à de jeunes collègues à me parler.

Très occupé, lorsque j’apprends son souhait, je décide – un peu bougon il faut bien l’admettre – de remettre la rencontre à plus tard… Lorsque je vais dîner vers 21 h, il fait nuit et on me rappelle que le « vieux Monsieur » est toujours là. Je vais le voir, saturé, épuisé et – je le reconnais – peu affable. L’homme paraît être âgé d’environ 75 ans, il marche très difficilement avec un bâton en guise de canne et m’explique qu’il a fait 17 km à pied pour venir me voir, qu’il a amené sa couverture pour dormir sur le sol avant de repartir le lendemain… Il avait l’air tellement épuisé que j’avais vraiment honte de ne pas l’avoir vu dès son arrivée. J’essaye de bredouiller quelques mots d’excuses relatifs à l’attente que je lui ai imposé. Il me sourit et me remercie encore d’avoir accepté de lui parler.

Il m’explique alors que la jeune fille qui avait été traitée pour une infection du genou le mois précédent, est… sa petite fille ! Je l’interroge alors un peu brutalement sur la santé de celle-ci. « Elle va mieux  » me dit-il, « elle marche de nouveau, mais je ne suis pas venu pour vous donner des nouvelles, je ne me le serais pas permis, je suis juste venu pour vous dire… merci !  »

Eh bien, oui, il y a des « mercis » dont on se souvient toute une vie…

Alors, osons cultiver la gratitude ! On augmentera les émotions positives, on sera ainsi plus ouvert aux autres, plus bienveillant et les résultats seront meilleurs. En outre, les émotions positives diminuent les effets du stress.

Retrouvez nos articles sur le management bienveillant : « Article Cadremploi » « Article Le Figaro » ; « Article Stratégies » ; « Article Les Echos » ; « Article Action Co » ; « Article Les News Eco » ; « Article France 2 » ; « Article Psychologies Magazine » ; « Focus RH 2011 »

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.