fbpx
Retour Publications

Un roman électrochoc ! Découvrez l’avis d’Hello Coton et de Lolo le blog

Une journaliste d’Hello Coton vient de publier son analyse du roman Aurélien c’est papa, je t’aime ! du Docteur Philippe Rodet. Elle soulève une question très intéressante : « Et si Hervé Treil n’avait pas été sur le point de tout perdre, aurait-il fait l’effort de se remettre un tant soit peu en cause ? ».

Parallèlement, la fondatrice de Lolo le blog, une « femme, maman, artiste, qui n’a pas sa plume dans sa poche… » nous fait part de son avis sur cet ouvrage.

Un roman électrochoc ?

En effet, cette question mérite d’être posée. Hervé Treil, le héros du roman, vit, comme chacun d’entre nous, des difficultés. La différence entre Hervé et nous, selon cette journaliste, serait dans l’apparition de « l’accident » dans la vie d’Hervé. Si Hervé n’avait pas vécu cet électrochoc, que serait-il advenu ?

La question que pose cette journaliste est juste. Dans notre quotidien si aseptisé, où nous cherchons à réduire à quasi néant les risques dans notre vie, comment oser prendre de telles décisions, de tels changements de trajectoire sans croiser d’événement nous imposant cette évidence ?

Un plaidoyer en faveur de la bienveillance

Il est aisé de se projeter dans la vie d’Hervé Treil. Or, au fur et à mesure, il va avoir des comportements de moins en moins bienveillants avec ses collaborateurs. Les passages à l’infirmerie de son entreprise ne cessent d’augmenter depuis qu’il en assure la direction. Il est alors urgent qu’il se remette en question, mais rien ne change.

C’est alors que l’accident de son fils l’amène a faire une rencontre : il croise le chemin de Pascal Leblanc, médecin urgentiste et disciple de la bienveillance. Il va alors transformer sa vision du management des hommes, et cultiver la bienveillance pour aller chercher à la fois du succès, mais aussi permettre à ses collaborateurs de conserver leur santé !

Une rencontre qui fait la différence

En effet, sans cet électrochoc, sans cette rencontre avec le Dr Leblanc, sans l’accident de son fils, on peut aisément imaginer qu’Hervé Treil n’aurait peut-être pas évolué aussi rapidement vers la bienveillance avec ses proches et ses collaborateurs.

Un roman électrochoc !

Ce roman offre la chance de se mettre face à nous-même. Avec la bienveillance, nos forces, nos atouts, nos compétences s’unissent pour rassembler ce qu’il y a de meilleur en nous, et stimuler alors notre bonheur de contribuer à l’épanouissement de ceux qui nous aident à réussir.

La bienveillance est un moteur efficace à tous les instants de la vie. Elle est le parrain de l’effort et de la réussite. Bref, la bienveillance est à la source de bien des succès, et pourquoi pas le vôtre !

La voie est devant nous. Vous l’avez peut-être déjà choisie, peut-être est-elle devant votre porte, peut-être que ce roman vous ouvrira cette porte…

Pour acheter Aurélien, c’est papa, je t’aime !, cliquez ici.

Découvrez l’analyse d’Aurélien, c’est papa, je t’aime ! d’Hello Coton en cliquant ici.

Découvrez également la vision de Loloblog sur Aurélien, c’est papa, je t’aime !

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.