Retour Publications

Le stress est-il le mal des salariés du XXIème siècle ? Philippe Rodet était invité ce midi sur France Info

Philippe Rodet était ce midi l’invité de France Info dans l’émission animée par Ersin Leibowitch en présence de Philippe Duport, spécialiste du travail à France Info, et du docteur Patrick Légeron, psychiatre. Une étude parue la semaine dernière, menée sur plus de 30 000 personnes, en France, fait le constat d’un niveau de stress de plus en plus intense dans nos entreprises.

C’est sur cette question : « Le stress est-il le mal des salariés du XXIème siècle ? », qu’a débuté l’émission. Effectivement, la question mérite d’être posée tant le stress se répand d’année en année.

Une étude alarmante…

D’après cette enquête, 49% des Français sont aujourd’hui stressés par leur travail, et 24% se déclarent en « hyperstress », c’est-à-dire à un niveau de stress trop élevé et donc à risque pour leur santé.

Quelles sont les catégories de personnes les plus touchées ?

Tout le monde n’est pas affecté dans les mêmes proportions : 28% des femmes sont touchées contre 20% des hommes. Certains secteurs comme la santé et l’action sociale sont également particulièrement touchés. De façon plus surprenante, les métiers des « arts, spectacles et activités récréatives » sont particulièrement affectés, ainsi que les activités de service et les activités financières et d’assurance. Enfin, les salariés les plus âgés (plus de 40 ans) déclarent faire face à davantage de stress que les plus jeunes.

Quelles sont les causes de ce stress ?

Le travail lui-même stresse les employés : les changements permanents, les objectifs impossibles à atteindre, le manque de temps, le traitement d’informations complexes et nombreuses et l’inquiétude sur l’avenir constituent les principales sources de stress citées par les personnes sondées. Les sources de stress sont donc nombreuses, mais les connaître aide à voir comment agir.

Un point très positif de l’étude, 51% des salariés déclarent ne pas connaître de stress dans leur vie professionnelle.

Est-ce que les entreprises agissent contre le stress ?

Patrick Légeron constate que c’est essentiellement la médiatisation des méfaits du stress au travail (suicides, burn-outs, etc.), les risques juridiques et enfin, les risques économiques qui poussent les entreprises à agir pour protéger leurs collaborateurs.

Le Docteur Philippe Rodet est davantage optimiste : « il faudra certainement du temps, mais je crois que de plus en plus d’entreprises prennent conscience que ce n’est pas par le stress qu’on ira chercher des résultats, mais en optimisant les comportements managériaux ». La liberté d’action, le sens, le juste niveau des objectifs à la fois ambitieux et réalistes, l’accompagnement de ses collaborateurs… sont différentes pistes suggérées par le Docteur Philippe Rodet, qui insiste sur le fait que la formation des managers est essentielle pour mener une équipe avec efficacité dans le temps.

Quel futur pour la santé au travail des Français ?

Le Docteur Philippe Rodet montre en fin d’interview que le virage a été pris par certaines entreprises françaises. En effet, on assiste à une prise de conscience des effets très négatifs du stress, tant humainement qu’économiquement. Il conclut sur une note pleine d’espoir : « on a, sur le plan managérial, de vraies sources de progrès ». Les voies à explorer sont claires. Il ne reste plus qu’à les emprunter !

Pour retrouver l’émission « On s’y emploie » dans son intégralité, cliquez ici ou directement sur le lecteur ci-dessous :

 

Philippe Rodet – France Info 28 novembre 2017 stress – travail

 

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.