Retour Publications

La part croissante du stress chez les agriculteurs…

Un article paru sur le site de « La France Agricole » le 18 août 2017 aborde la place croissante occupée par le stress chez les agriculteurs.

Selon une enquête réalisée par l’Institut OpinionWay pour la fondation MMA Entrepreneurs du futur, auprès d’un échantillon de 1 504 dirigeants d’entreprises, un dirigeant d’exploitation sur quatre juge que son état de santé s’est détérioré durant les cinq dernières années. « Avec pour principal responsable : le stress pour 58 % d’entre eux, soit 20 points de plus qu’en 2015 » !

Les causes exprimées sont assez logiques : manque de trésorerie, incertitude sur l’avenir et surcharge de travail. L’altération du sens, souvent mise en avant lors d’études réalisées au Canada n’apparaît pas ici. En quelque sorte, les agriculteurs canadiens se plaignent de passer du rôle d’acteurs qui contribuent à nourrir la population à celui de pollueurs.

Les conséquences sont en lien avec un niveau de stress important : mal de dos (pour 57 %), souffrances articulaires (48 %) et migraines (27 %).

Le point très positif de cette enquête est que de plus en plus d’agriculteurs acceptent de se faire aider. « Près d’un tiers des sondés admet ressentir parfois le besoin d’être accompagné dans la gestion de leur stress ». Au Canada, afin d’avoir un impact sur les problèmes moraux des agriculteurs, ont été mis en place des bienveilleurs.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.