Retour Publications

Yves Desjacques plaide la cause du « management bienveillant »

Yves Desjacques, DRH d’un grand groupe international et co-auteur avec Philippe Rodet de l’ouvrage « Le management bienveillant » a répondu lors d’une interview aux questions de Frédérique Guénot pour le site de Ressources Humaines « Focus RH ».

« La France en queue de peloton : tel est le résultat d’un classement, fruit d’une enquête sur la motivation au travail menée auprès de 12 000 salariés dans 17 pays, et publiée en février 2016. Une « performance » doublée d’un autre triste record : celui de la confiance en l’avenir. Le baromètre Win Gallup réalisé sur ce sujet en 2014 dans 63 pays révèle que le France* se classe à l’avant-dernier rang ».

« Dans ce contexte, la bienveillance en entreprise prend tout son sens : les dirigeants, tout comme les managers, gagneraient à s’y mettre. Yves Desjacques, DRH du groupe Casino et co-auteur de l’ouvrage « Le Management bienveillant »  en est convaincu ».

Quelle est l’origine de l’ouvrage « Le management bienveillant » ?

« L’idée était de croiser plusieurs points de vue : celui d’un médecin urgentiste, le Docteur Philippe Rodet, spécialiste des questions de stress et de motivation, et d’un DRH avec, également, l’apport de deux prêtres de la communauté Saint Martin sur la place de la personne humaine dans l’entreprise. Le contexte actuel fragilise les salariés, favorise le développement de pathologies liées au stress, altère le sens du travail et fragilise le désir de s’investir au service du bien commun. En dix ans, le pourcentage de collaborateurs victimes d’un haut niveau de stress est passé de 38 à 61% (2) …».

Pour lire la suite de l’interview et les arguments de Yves Desjacques, merci de cliquer ici !

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.