Retour Publications

« Psychologies » : humanisme et management bienveillant

Ce mois-ci, le site du magazine « Psychologies » publie une interview du psychologue Jacques Lecomte, intitulée « Les entreprises humanistes, ça existe ! ». « Psychologies » fait parallèlement référence à la bienveillance, en citant le docteur Philippe Rodet dans un encadré intitulé « L’avenir est au management bienveillant » … « Une clé de réussite à long terme, tant pour la santé des salariés que la performance des entreprises ».

Entreprise humaniste et management bienveillant

Dans son entretien, le psychologue, auteur d’un livre sur le sujet, définit les entreprises humanistes comme respectueuses de leurs salariés, de leurs clients et de leurs fournisseurs. Elles sont soucieuses de l’environnement, et conscientes de leur impact positif possible sur la société. Ces structures sont souvent très attractives, et reçoivent de nombreuses candidatures, pouvant ainsi choisir les meilleurs candidats.

Jacques Lecomte explique par ailleurs que les entreprises humanistes sont plutôt focalisées sur le « pourquoi ? », que le « comment ? », donnant plus de sens à leurs missions. « Une entreprise doit bien-sûr être rentable pour durer, mais c’est le profit qui doit être au service de la responsabilité sociale et environnementale », ajoute-t-il.

Le magazine a également interrogé le psychologue sur les notions de bienveillance, de coopération et d’empathie : « Comment ces valeurs se traduisent-elles dans les faits » ? Jacques Lecomte répond par le fait d’avoir « une démarche sincère ». Il aborde l’importance de la confiance sur la responsabilisation des salariés, leur implication et leur motivation.

Pour le spécialiste, « la confiance est aussi un fondement de l’innovation. Dans ces sociétés, tout le monde a la possibilité de donner son avis et d’être écouté, quel que soit son poste ; les salariés peuvent consacrer une partie de leur temps de travail à un projet innovant de leur choix ; l’erreur est acceptée, et les succès, complimentés. Beaucoup adoptent aussi la démarche appréciative ».

– Lire l’interview dans son intégralité >>

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.