Retour Publications

Chez la souris, des symptômes dépressifs ou anxieux à l’âge adulte peuvent être liés à une alimentation trop riche en fructose à l’adolescence ?

C’est ce que vient de démontrer une étude Canadienne présentée lors du congrès scientifique Neuroscience 2014, et publiée dans « La presse Canadienne » le 18 novembre 2014. Chez la souris, des symptômes dépressifs ou anxieux à l’âge adulte peuvent être liés à une alimentation trop riche en fructose à l’adolescence ?

La scientifique Constance Harrell, de l’université Emory, a observé les réactions sur deux groupes de souris, après leur avoir fourni pour l’un une alimentation normale et pour l’autre une alimentation riche en fructose. Elle a ainsi observé des comportements différents face au stress : les souris adolescentes avec une alimentation riche en fructose, au bout de 10 semaines semblaient plus dépressives comparées aux autres souris adultes.

Le fructose, sucre simple présent dans les fruits, légumes mais aussi sous forme liquide industrielle possède des propriétés différentes du glucose par un pouvoir sucrant plus  élevé et une production de graisse plus importante. Pris en excès, Il peut avoir des effets néfastes sur la fonction cardiaque et sur le comportement, en élevant notamment le taux de triglycérides dans le sang et en provoquant une insulino-résistance.

Ils en concluent qu’une consommation trop riche en fructose pendant l’adolescence risquerait d’exacerber des comportements dépressifs et de perturber des réactions face au stress.

Réagir

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.